logo du syndicat des vignerons des côtes du rhone

média média média média

Accueil > Paysages > Paysages Actualités > Ecophyto II en région Occitanie : Animation 30 000 - Occitanie 2017

Paysages Actualités

Ecophyto II en région Occitanie : Animation
30 000 - Occitanie 2017

  • -
  • +
  •   
  • Imprimer
  •   
  • Réagir (0)
  •   
  • Facebook
  • 27-07-2017

 

L’appel à projet « Animation 30 000 – Occitanie 2017 » a pour objectif d’accompagner des exploitations agricoles réunies en collectifs, dits Groupes 30.000 au niveau national, dans leur transition vers des systèmes agro-écologiques à faible dépendance en produits phytosanitaires.


Le Plan Ecophyto II affiche l’ambition de réduire de 50 % l’usage des pesticides d’ici 2050.
Pour ce faire, il s’appuie sur la mise en commun d’expériences réussies, notamment au travers du réseau Fermes DEPHY, mais également sur les dynamiques impulsées par des groupes d’agriculteurs.
L’appel à projet « Animation 30 000 – Occitanie 2017 » a pour objectif d’accompagner des exploitations agricoles réunies en collectifs, dits « Groupes 30.000 » au niveau national, dans leur transition vers des systèmes agro-écologiques à faible dépendance en produits phytosanitaires.
L’appel à projets lancé sur le territoire de l’Occitanie le 18 juillet 2017 a pour objectif de favoriser l’émergence et l’accompagnement de projets collectifs locaux, fondés sur la diffusion et le transfert de pratiques alternatives ou innovantes éprouvées au sein de réseaux engagés dans des démarches reconnues de réduction des produits phytosanitaires.
Seront ainsi soutenus :
. Les projets visant à constituer des groupes d’agriculteurs souhaitant s’engager dans une démarche collective de transfert de pratiques performantes sur leurs exploitations (Volet A)
. L’animation de groupes déjà constitués (Volet B)

Fiche technique de l’appel à projet Volet A, émergence de groupe
Date de dépôt des dossiers : 15 septembre 2017
Action subventionnée : Animation
Montant maximum des travaux : 400 €/jour, à raison de 1,5 jour maximum par agriculteur (soit 30 jours pour un groupe des 20 agriculteurs, valeur cible de composition des groupes)
Taux de subvention : 50 % des dépenses éligibles
Des cofinancements pourront être mobilisés. Les aides publiques ne pourront pas dépasser 80 % du financement du projet.
Durée maximale du projet : 6 mois maximum

Fiche technique de l’appel à projet Volet B, animation de groupes déjà constitués
Date de dépôt des dossiers : 15 septembre 2017
Action subventionnée : Animation
Montant maximum des travaux : 400€/jour, à raison de 3 jours maximum par agriculteur.
S'ajoute un plafond 15 k€ de dépenses autres, prévues dans le dossier et le budget, pour la durée du projet (3 ans) et justifiées sur facture.
Taux de subvention : 50 % des dépenses éligibles
Des cofinancements pourront être mobilisés. Les aides publiques ne pourront pas dépasser 80 % du financement du projet.
Durée maximale du projet : 3 années

Pour consulter les documents de l’appel à projet
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/L-Appel-a-Projets-Animation-30-000

Pour tous renseignements complémentaires
. DRAAF SRAL – Unité Ecophyto
Email : sral-ecophyto.draaf-occitanie@agriculture.gouv.fr
Tel. 05.61.10.62.62
. Chambre d’agriculture du Gard
Lydie CARON-PICOT
lydie.caron-picot@gard.chambagri.fr, 04 66 04 50 46


Afficher tous les commentaires (0)

 
Paysages Actions

Protection des terroirs : Protéger les zones viticoles d'intérêt paysager

La pression urbaine, le déséquilibre entre la valeur foncière des terrains agricoles et urbanisables, le vieillissement des vignerons... peuvent déstructurer le fonctionnement et l’équilibre de l'AOC Côtes du Rhône. Il existe pourtant de nombreux outils, réglementaires ou non, pour préserver le paysage, l’environnement et le foncier agricole. En savoir plus


Protection des terroirs : Gérer les zones d'interface vignes-villages

Depuis quelques années, un nouveau type d’espace intermédiaire apparaît en périphérie de village : ni naturel, ni agricole, ni urbain, ce paysage hybride brouille le contact autrefois harmonieux entre village et agriculture. La viticulture, comme les espaces boisés, peut être un élément qui redonne un sens et une fonction à l’interface rural/urbain. En savoir plus


Gestion des espaces viticoles : Maintenir et planter des structures végétales

Arbres, haies, bosquets... La végétation donne une structure, un rythme, une identité aux paysages viticoles. Elle participe également au maintien des sols, à la régulation de l’écoulement des eaux tout en étant un réservoir écologique floristique, et faunistique. Mais il faut la renouveler et la diversifier. En savoir plus


Gestion des espaces viticoles : Pratiques favorables à l'environnement et au paysage

Les pratiques viticoles participent à l’identité et à la qualité du paysage mais également au maintien et à la gestion durable de la biodiversité. La gestion des inter-rangs, une pulvérisation optimale ou encore une bonne gestion des effluents constituent des points clefs auxquels il est important d’apporter un soin particulier. En savoir plus


Gestion des espaces viticoles : Volet Eau - Adapter le matériel agricole

Le lavage du matériel agricole génère des eaux usées plus ou moins polluantes. Déversées dans le milieu (fossé, parcelle en pente, réseau d’eaux pluviales…), elles sont néfastes à l’environnement et à l’image de la profession. Des bornes de remplissages et des aires de lavage collectives ou individuelles peuvent être mises en place. En savoir plus


Protection des terroirs : Cahier de gestion des Coteaux de l’Hermitage

Suite au classement des Coteaux de l'Hermitage, un Cahier de gestion a été élaboré. Il guide les vignerons et acteurs du territoire sur les orientations techniques et les partis pris paysagers à mettre en œuvre. En savoir plus


Voir tous les articles