logo du syndicat des vignerons des côtes du rhone

média média média média média média média

Accueil > Syndicat/ODG > Histoire > L'histoire du Syndicat des vignerons des Côtes du Rhône

Histoire

L'histoire du Syndicat des vignerons des Côtes du Rhône

  • -
  • +
  •   
  • Imprimer
  •   
  • Réagir (0)
  •   
  • Facebook
  • 18-02-2013

 

Le Syndicat général des vignerons des Côtes du Rhône a été créé le 4 avril 1929 par le Baron Le Roy. A l'occasion de ses 70 ans, une brochure retraçant son histoire a été réalisée.


Paradoxalement, la naissance du Syndicat des vignerons des Côtes du Rhône est liée à la reconnaissance juridique de l’appellation Châteauneuf du Pape. La loi du 6 mai 1919 est à peine connue lorsque les vignerons de Châteauneuf du Pape demandent à l’un des leurs – le Baron Pierre le Roy- de les aider à mettre un peu d’ordre dans l’utilisation du nom de leur village. Un syndicat de défense d’appellation d’origine est constitué le 12 octobre 1923, avec pour mission première de demander la reconnaissance et une réglementation de l’appellation d’origine de Châteauneuf du Pape.
L’avancée des travaux sur Châteauneuf du Pape, à cause de leur nouveauté, était connue dans bon nombre de villages rhodaniens. Il apparut alors à ceux qui déploraient l’utilisation cynique de l’expression « Côtes du Rhône » sur n’importe quoi, et la gêne matérielle qui s’ensuivait, qu’une action parallèle à celle menée à Châteauneuf du Pape devait être engagée. L’idée maîtresse était qu’il fallait sauver ceux qu’on appelait les « vrais vignerons ». C’est le 4 avril 1929 que naquit le Syndicat général des vignerons des Côtes du Rhône sous la houlette du Baron Le Roy.

Une brochure retraçant 70 ans de la vie du Syndicat
Pour célébrer les 70 ans du Syndicat général, une grande manifestation a été organisée le 25 juin 1999 à Avignon. Une brochure, rédigée par Pierre Charnay,  et intitulée "Aux origines des Côtes du Rhône" a été éditée à cette occasion. Elle est disponible en téléchargement ci-dessous et retrace précisément l'histoire du Syndicat des vignerons des Côtes du Rhône depuis sa création.

Quelques grandes dates repères

1884 : La loi Waldeck-Rousseau autorise enfin les syndicats professionnels et plus particulièrement les syndicats ouvriers (interdits depuis 1791).
Création du premier syndicat viticole à Saint Emilion.
1929 : Création du Syndicat Général des Vignerons des Côtes du Rhône (SGVCDR).
1935 : Décret-loi créant le Comité national des appellations d'origine des vins et eaux-de-vie (CNAO) qui a pleine compétence pour les nouvelles appellations d'origine contrôlée.
1937 : Premier décret des Côtes du Rhône.
1946 : Création du journal " Le Vigneron des Côtes du Rhône et du Sud-Est".
1955 : Création du Comité interprofessionnel des Côtes du Rhône (CICDR) qui deviendra, en 1999, Inter Rhône.
1963 : Le SGVCRD, le CICDR et le Syndicat régional des négociants déménagent de la rue Joseph Vernet au cours Jean Jaurès (Office de Tourisme actuel à Avignon).
1967 : Création de l’appellation Côtes du Rhône Villages. Décès du Baron Le Roy. Gérard Pierrefeu prend la présidence du SGVCDR.
1968 : Création d’un caveau de dégustation par le SGVCDR à la Maison du Pont St Bénézet. Pierre Sylvestre est nommé directeur du SGVCDR.
1972 : Scission syndicale : création du Syndicat des vignerons des Côtes du Rhône Nord.
1974 : Généralisation de la dégustation obligatoire des vins d’appellation.
1978 : Gustave Aybram remplace Gérard Pierrefeu à la présidence du SGVCDR.
1981 : Départ à la retraite de Pierre Sylvestre. Francis Fabre prend la direction du SGVCDR.
1986 : Réunification du Syndicat général des vignerons des Côtes du Rhône et du Syndicat des vignerons des Côtes du Rhône Nord sous l’appellation Syndicat général des vignerons réunis des Côtes du Rhône (SGVRCDR).
1987 : Jérôme Quiot remplace Gustave Aybram à la présidence du SGVCDR.
1991 : Le SGVCDR, le Comité interprofessionnel et le Syndicat des négociants emménagent à l'Hôtel du Marquis de Rochegude à Avignon.
1994 : Christian Paly remplace Jérôme Quiot à la présidence du SGVCDR.
2007 : Le Syndicat général est reconnu Organisme de Défense et de Gestion (ODG) pour les AOC Côtes du Rhône et Côtes du Rhône Villages.
2008 : Mise en œuvre de la réforme des AOC.
2009 : Philippe Pellaton succède à Christian Paly à la présidence du SGVRCDR.
2013 : Le Syndicat général est certifié Iso 9001.


Aux origines des Côtes du Rhône : 70 ans du Syndicat général
Afficher tous les commentaires (0)

 
Services

Juridique, défense et valorisation du vignoble

Le Service Juridique, défense et valorisation du vignoble du Syndicat général propose un conseil juridique, réglementaire (commercialisation) et social aux vignerons. Il se préoccupe également de la protection des terroirs et des noms d'AOC. En savoir plus


Gestion des données et Restructuration du vignoble

L'identification des opérateurs et la saisie de données statistiques font partie des missions du Syndicat général. Il gère également des Plans collectifs de restructuration. En savoir plus


Technique

Le Service technique du Syndicat général a deux pôles d'activité : le conseil, l'expérimentation et le développement d'une part ; l'accompagnement technique des vignerons (contrôle interne) d'autre part. En savoir plus


Service administratif et financier

Le Syndicat général compte un Service administratif et financier. Il propose également une prestation de service "Ressources humaines et Paie" pour les entreprises. En savoir plus


Crus des Côtes du Rhône

Le Syndicat général compte un service dédié aux Crus des Côtes du Rhône. En savoir plus


Direction et Qualité

Le Service administratif du Syndicat général oriente les demandes des vignerons et réalise le travail administratif. En savoir plus


Communication

Le Syndicat général édite un magazine (Le Vigneron des Côtes du Rhône) et administre le site Internet www.syndicat-cotesdurhone.com En savoir plus


Voir tous les articles